Suki-- ni kyuuka : épilogue

Alala ... J'ai tellement de chose à faire en ce moment ... Je voulais vous mettre plus tôt une petite mise à jour mais je n'ai vraiment pas eu le courage et je m'en excuse ... Je viens de ré écouté seishun amigo que je n'avais plus écouté depuis le gros bug de mon mp3 au début de l'année scolaire et je me suis rendu compte que je connaissais encore les paroles de la chanson ... J'avoue que ça m'a remonté le moral qui était au plus bas depuis la perte de mon porte monnaie et, par la même occasion, de l'argent pour acheté Viewfinder et le magasine be x boy, argent que j'avais eu beaucoup de mal à économisé ! En plus, pour le coup, je pourrais pas acheté Le pacte des yokai ... Dégouté ! Allez ... Epilogue de ma petite histoire ... Un an de ma vie s'achève ici ... Quand je pense que pour Suichi et compagnie, c'est même pas quatre jours --" ... Le mot des personnages, fidèle au dernier chapitre. [Suichi : Eh oui, l'aventure est fini ... Mais quand même, si tout le monde vient parler, on va pas s'en sortir --"] [Makoto : Baaka, c'est seulement les plus importants :p] [Suichi : Je peux savoir pourquoi j'ai l'impression que tu me détestes autant ?] [Makoto : Parce que je t'aime pas !] [Satoshi : Allez les enfants, on se calme --"] [Ayumu : Oui, Satoshi-kun à raison, il ne faut pas se battre !] [Mizuki : En tout cas, on vous dit à tous "à dans une prochaine histoire"]

Epilogue : 23 Février, on rentreEpilogue : 23 Février, on rentre

Suichi vérifia une dernière fois qu'elle avait bien rangé toutes ses affaires. Elle ne se sentait pas du tout le courage de renter mais elle ne pouvait rien y faire ... Toutes les bonnes choses avaient une fin et le voyage scolaire touchait à la sienne. On les avait avertis qu'il partirait à midi, histoire d'avoir le temps de boucler leur valise dans le calme ... Ils arriverais tard dans la soirée aussi avait il été décidé qu'il n'y aurait pas de cours pour la classe C le lendemain ... Afin de leur laisser le temps de récupérer ... Suichi était ravie de cette mesure qui avait été prise ... Elle ne se sentait pas de se lever à sept heures du matin après un tel voyage. Elle n'aurait probablement pas envi de dormir en arrivant le soir même et, en plus, sa mère s'était libérée de son travail pour venir la chercher alors elle voudrait probablement lui raconter toutes ses aventures et tout particulièrement la piste noire ... Finalement, elle n'avait pas été aussi amusante qu'elle l'avait pensé, même si les sensations fortes étaient là, surtout après que Michiru soit tombé dans les pommes. Elle regarda l'heure d'un air un peu dépité ... Il ne lui restait plus qu'une demi heure pour dire au revoir à sa chambre ... En même temps, elle l'avait un peu cherché ... Se lever à onze heures alors qu'elle savait qu'il faudrait partir une heure après ... Si elle était obligée de se presser désormais, s'était entièrement sa faute ... Elle soupira, un peu déprimée ... Puis elle se souvint qu'en rentrant, elle reverrait son petit frère qui l'attendait chaque soir en préparant le repas ... A quelque chose, malheur est bon ... Elle allait quitter le ski et l'amusement de voir ses condisciples en pyjamas mais elle retrouverait les bon petit plat de Tatsuya, et s'était un motif suffisant pour être pressé de rentrer !

Makoto

Makoto chargea sa valise dans le car alors que tout le monde était déjà prêt à partir. Il poussa un profond soupire de soulagement ... Enfin, ce voyage allait se terminer. Il avait été très intéressant, il s'était bien amusé ... Malgré tout, il était pressé de rentrer et de retrouver Akira, son appartement et les petits déjeunés préparés rien que pour lui. Peut être était il juste égoïste mais, en tout cas, tout cela lui manquait. Il monta dans le car et s'assit à côté de Megumu qui s'était déjà endormis contre la vitre ... Visiblement, il manquait de sommeil. Le petit blond sourit et prit son téléphone portable dans sa main avant d'envoyer un texto à son charmant petit ami qui avait promis de venir le chercher à l'arrivé ... ça n'était pas Makoto, à qui le visage de son bien aimé manquait, qui l'en aurait dissuadé ... Quoi qu'il en soit, il avait envi de discuter un peu avec lui, même si ça n'était qu'à travers les messages échangés via un écran. Devant lui, Mizuki et Arumi étaient plongés dans le manuscrit qu'ils n'avaient pas eu le temps de finir ... Décidément, il n'y avait rien de mieux que la fin d'un voyage ... A part peut être la perspective de ne jamais en faire ... Décidément, Makoto n'était pas fait pour changer d'air et s'était finalement une bonne chose qu'il n'ait jamais eu à remplacer son père dans la société, ce qui aurait nécessité de multiple déplacement ... Il soupira alors que le car démarrait en douceur ... A la fin de la journée, il serait de nouveau dans le bras d'Akira et il avait comme l'impression que ça ne serait pas de tout repos ...

Arumi

Arumi reposa le crayon avait lequel il corrigeait les défauts du roman de son élève. Une fois de plus, il était impressionné par son talent pour raconter des histoires ... Pas étonnant qu'ils soient capable de mentir avec autant de facilité si son esprit était aussi productif ... Il sourit. Lire le travail d'un auteur était déjà un privilège mais être le professeur de cet auteur en était un encore plus grand à ses yeux ... Se dire, en plus, que le petit blond lui faisait confiance ... Si il désirait un jour travailler dans l'édition, il pourrait aisément se resservir de cette expérience ... Tout comme Mizuki ... Il avait arrêté de lire, ayant de nausée en voiture, mais son élève était toujours plongé dans l'histoire de jeune garçon martyriser par des fraises ... Arumi ne pu s'empêcher de le regarder ... Il était tout simplement adorable ... Il soupira ... Là encore, il avait une chance de pendu ... Qu'un garçon aussi mignon que Mizuki soit amoureux de lui, s'était un peu comme un rêve ... Mais il dû couper net ses pensés en entendant du bruit au fond du car ... Il allait, visiblement, devoir reprendre la casquette de professeur et s'occuper du chahut ...

Michiru

La pause pipi avait durée dix minutes ... Dix minutes durant lesquelles il avait été obligé de se cacher pour échapper à ce qu'il tenait à tout prix d'éviter ... Un face à face avec Ashizawa Ayumi. La jeune fille était en grande discussion avec ses amis lorsqu'il était remonté dans le car et il avait jugé tout danger écarté ... En plus, s'était déjà la dernière pause ... Dans moins d'une heure, ils seraient devant le lycée et le voyage serait terminé ... L'adolescent eu un petit soupire. Tout le monde était en train de discuter et chacun avait fait un petit croché par « qui vient te chercher toi ? » ... Michiru savait que personne ne l'attendrait lorsqu'il arriverait et dans le fond, ça le déprimerait un peu. Les seules personnes qui le cherchaient habituellement étaient ceux qui voulaient lui montrer qu'on ne prenait pas des photos de gang impunément ... Il regarda par la fenêtre où la nuit était tombée. Trois jours étaient passés depuis la dernière fois que la classe C avait fait ce chemin ... Des choses avaient changé, d'autre restait fidèle à elle-même ... Durant ces trois jours, Suichi avait appris à faire du ski - sur les fesses - Sasaki Ayumu s'était rapproché de Takahata Satoshi et lui était pour la première fois tombé amoureux, même si il n'en avait pas conscience ... Mais malgré tout, il y avait des choses qui ne changeaient pas comme la misanthropie de Makoto et son amour inconditionnel pour Tekemoto Akira avec qui il était en train de vider son forfait ... Il poussa un petit soupire, l'appareil photo posé sur ses genoux ... Ce soir, il faudrait qu'il commence à développer ses amis en pyjama ... Ouais ... C'était la fin du voyage alors il avait intérêt à assurer !

Fin ^.~

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site