Oitachi no omoide : Chapitre 10

Note de début : Alors ... un chapitre que j'aime bien, même si il est très romantique et que j'ai du mal avec le romantisme. Enfin bref ... je trouve que la fin est mimi avec Satoshi qui avoue enfin son amour ... j'aime vraiment ^^ Enfin bref ... je ne sais pas trop quoi dire ... Il ne se passe rien de très excitant donc rien à raconter désolé ... sinon ... Alors ... J'adore l'image d'Haruka de KGnE sur l'image du chapitre 10 ... le maillot de bain lui va très bien je trouve ... Je dis vraiment n'importe quoi non ? Etoo ... Je pense que certain l'auront compris après la lecture de ce chapitre (y parle de quoi déjà ?!) mais on se rapproche de la fin ... Plus que deux chapitres et à partir de prochain, les pires souvenirs de Suichi referont surface ... Désolé Shû ... Je t'aime bien, hein ... Désolé à toi aussi Sho ... [Sho : C'est bon, t'en fait pas ...] Je crois que ce chapitre est le seul dans lequel Ayumu remet ses sentiments pour Satoshi-nii en cause ... Dur, dur ...

Chapitre 10 : Ayumu hésite ...

- Chère kit ... aujourd'hui Satoshi a enfin affirmé son amour pour Ayu-ayu-kun ... chi ch'est pas choupy ça !!

Qu'est ce que le temps pouvait passer lentement pendant les cours de mathématique. Aujourd'hui, le professeur essayait de nous expliquer le principe des trois rapports égaux dans un triangle ... rien que le titre me donnait envie d'aller me recoucher. Pour le moment, la seule chose qui occupait mon esprit, c'était la déclaration de Ayumu ce matin en entant dans la salle ... Je n'arrivais pas à me la sortir de la tête. Alors que je criais "Ohayô Ayu-Ayu" comme tous les matins, il s'est dirigé vers Satoshi et lui a dit "je suis désolé de vous avoir embêté pendant plus d'une semaine ... je crois que je vais laisser tomber cette fois ... merci d'avoir été avec moi."
Je n'arrivais toujours pas à le croire ... alors qu'il s'était toujours accroché, il abandonnait d'un coup ... toute la classe l'avait entendu et même ceux qui s'était moqué de lui n'arrivait pas à le croire. Satoshi était resté la bouche ouverte et n'avait plus réagit depuis ... il n'avait même pas répondu quand la prof lui avait dit "Takahata ! Rejoignez nous !" ... de nous tous, s'était celui qui était le plus sous le choc de la nouvelle. Il avait pris l'habitude de traîner avec le jeune garçon et entendre ça lui avait vraiment fait bien plus mal qu'il ne l'avait imaginé ... pour être sincère, personne ne pensait qu'Ayumu allait un jour dire ça ... Il avait les yeux rouges et j'en déduisais qu'il lui avait fallut beaucoup de courage ... pourtant, je ne comprenais pas pourquoi il avait pris cette décision ... en temps normal, il aurait plutôt continué à tenter de le séduire ... abandonner, ce n'était pas son genre.

- Yokoyama ! Puisque vous semblez tellement absorbé par votre cours, venez donc résoudre ce problème !

Cette prof ! Elle intérvenait toujours au moment où j'étais en train de réfléchir ! Elle ne voulait pas me laisser en paix un jour ? Obligé d'obtempérer, je me dirigeai vers le tableau et regarder les dessins, les yeux dans le vide ... je ne comprenais rien du tout à ce qu'il fallait faire. Mitani-sensei poussa un profond soupire en disant qu'il allait vraiment qu'elle finisse par se résigner au fait que je n'aimais pas les math.

- Mais c'est bien sur !
- Que vous arrive t'il soudain Yokoyama ? Vous avez enfin compris l'énoncé ?
- Hein ? Demandais je en ne comprenant pas sa question. Ha ... etoo ... non mais j'étais en train de réfléchir et ...
- C'est bon, j'ai compris, je renonce ... retourne à ta place.

J'aurais dû y penser plutôt ! En retournant à ma place, je réalisai enfin que nous avions été vraiment stupides ! C'était normal qu'Ayumu laisse tomber ... il s'était tout simplement résigné en comprenant qu'il ne servait à rien de s'accrocher si Satoshi ne l'aimait pas ... et en se disant qu'il devait être triste avec lui ... tout ce qu'il avait fait, c'était pour Satoshi ! Il n'avait pas cessé de l'aimer, mais il voulait qu'il soit heureux ! Tout ça juste parce que Satoshi était incapable d'affirmer ses sentiments à son égard ! ça se voyait pourtant qu'il l'aimait ! Il faisait des crises de jalousies dès que quelqu'un s'approchait de lui trop près et il voulait sans arrêt rester avec le petit garçon ... il n'avait juste pas le courage de lui avouer que ça ne le dérangeait pas d'être son petit ami ...
D'un coup, je comprenais bien mieux le geste d'Ayumu. Il avait fait ça parce qu'il aimait Satoshi d'un amour vrai et qu'il voulait qu'il soit heureux ... plutôt que de lui imposer son amour comme il l'avait fait jusque là, il avait décidé de le laisser vivre sa vie ... c'était terriblement romantique !

- Tu veux dire complètement crétin ! S'écria Satoshi quand je lui expliquai la situation, à lui et aux autres, à l'heure du déjeuné. Tu veux dire que MOI je l'aime ? C'est n'importe quoi ! Je n'aime pas les garçons !
- ça ne sert à rien de te mentir à toi même, soupira Sho qui était d'acore avec moi. On est bien plus heureux quand on est avec la personne qu'on aime et si tu t'obstines à mentir, tu vas le perdre pour de vrai ... et se sera seulement à ce moment que tu te rendras compte combien il était important.
- C'est n'importe quoi ces histoires ! Je n'aime pas les hommes !

Mitsuki soupira et sortit de la pièce en disant qu'elle plaignait Ayumu. Elle avait raison ... il était victime de la fierté de Satoshi qui refusait d'admettre qu'il était gay ... pourtant, ce n'était pas grand chose ! Si ça pouvait lui permettre d'être avec Ayumu, il devrait quand même courir le risque !

- j'admets que je ne ressens pas la même chose quand je suis avec lui que quand je suis avec vous, mais ce n'est pas de l'amour ... c'est juste une forme d'amitié particulière ... enfin je crois ...

Alors c'était ça le problème ... le problème c'était qu'il n'arrivait pas à comprendre ses sentiments ! Alors au fond, on avait peut être encore une chance si on lui expliquait tous ce qu'il en était avant la fin de la pause déjeuné ! Et chacun de nous commencèrent à tenter de lui faire comprendre que c'était bien de l'amour qu'il ressentait ! Mais on avait beau tout tenté, il ne comprenait pas ... décidément, on avait là un cas bien difficile !
Malheureusement, la cloche sonna la reprise des cours avant que nous ayons eu le temps de réussir notre mission ... est ce que le couple préféré de toute l'école - car c'était le cas - allait disparaitre aussi bêtement ? C'était tout bonnement impossible ! Il fallait que l'on trouve un moyen ... mais je n'avais aucune idée. Pourtant, pendant le cours, j'eu l'impression que Satoshi cogitait plus que d'habitude ... il avait vraiment l'air de réfléchir et je ne pensais pas que c'était sur le cours ... Avait on encore une chance ?
A la fin du cours, Ayumu tenta de sortir de classe rapidement mais Satoshi le rattrapa dans le couloir et lui dit d'une voix dure "faut qu'on parle" ... Sho et moi, nous nous sommes regardés. Quand il parlait comme ça, ce n'était jamais très bon. En bon curieux que nous sommes, nous les avons discrètement suivit pour savoir ce qui allait ce passer après.
Satoshi a tiré par le bras Ayumu qui ne voulait pas le suivre puis l'a conduit jusqu'à un petit coin du campus où personne n'allait jamais. Il poussa ensuite Ayumu contre le mur - pas sur le mur attention ! - et le regarda dans les yeux. De là où nous étions, nous pouvions voir qu'Ayumu commençait à pleurer et mettait ses mains sur les oreilles pour ne plus rien entendre mais nous fûmes tous surpris de ce qu'il cria.

- Je t'aime Ayumu ! Je t'aime, je t'aime, je t'aime ! Je sais que jusqu'à présent, j'ai été nul mais je t'aime vraiment et je ne veux pas courir le risque de te laisser partir dans les bras d'un autre ! Je veux être avec toi et personne d'autre ! Je suis désolé de mettre conduit comme un égoïste et de ne jamais t'avoir dit ce que je ressentais mais ...

La voix de Satoshi commençait à trembler et je devinai qu'il n'arrivait plus à contrôler ses émotions et que c'était gagné cette fois !

- Je ne sais pas quoi te dire pour que tu reviennes avec moi ... S'il te plait Ayumu ...

La suite se passa tellement vite que Sho et moi n'avons rien compris. Ayumu passa son bras sur son visage pour sécher ses larmes et sauta au cou de Satoshi en recommençant à pleurer. Il était beaucoup plus petit que Satoshi aussi ses pieds ne touchaient même plus le sol mais il serrait son petit ami tellement fort qu'il ne s'en rendit même pas compte. Il finit par le lâcher et Satoshi se baissa pour poser ses lèvres sur celle du jeune garçon. En les voyant je ne puis m'empêcher de crier un petit "yatta" et je ne pensai même pas à pester sur Sho quand il me pris dans ses bras pour m'embrasser à son tour. Ce baiser était encore mieux que d'habitude tellement j'étais heureux et je finis moi aussi par serrer Sho très fort dans mes bras ... tellement fort qu'il fini par se dégager en toussant.

- Alors ça c'est naze ! Pesta Satoshi en posant sa tasse. Vous avez pas honte d'espionner les gens comme ça tous les deux ?!
- Gomen, s'excusa Sho très sérieux. Mais t'es mon meilleur ami et je n'avais pas envie que tu regrettes quelque chose alors ...

Satoshi s'émut de cette déclaration et regarda le petit corps chétif d'Ayumu qui s'était endormis sur ses genoux et était tellement paisible et adorable qu'il aurait pu faire craquer n'importe qui. Pendant que Sakura, qui pestait de ne même pas avoir entendu son nom, débarrassé la table des tasses de chocolat qu'il y avait dessus, le héros du soir pris son amant endormis dans ses bras pour le conduire dans son lit.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site