Lover's letter

Lover's letter, c'est une histoire que j'ai écrit en quelques minutes, sans me poser de question, juste après avoir fini un chapitre de Hisshi ... Bizarrement, dans ma tête, il y avait comme une petite phrase qui me disait "essaye, juste une fois, de te mettre à la place de Shaolan" ... J'aime beaucoup Shaolan, mais uniquement le clone, ne supportant pas l'exemplaire original. Mais le tome 16 m'a tellement rendu triste que je ne voulais pas que ça termine comme ça ... J'avais envi de laisser la parole à Shaolan qui n'apparait plus avant le tome 23 après cela et qui ne semblait plus avoir de sentiment. Pourtant, mais peut être parce que je l'apprécie et que ça me fait souffrir de le voir comme ça, j'ai l'impression qu'il possède encore des sentiments ... Dans les OAV, par exemple, il a l'air d'hésiter à partir lorsque Sakura s'aggrippe à sa manche ... En clair, une histoire extrêmement courte mais, j'ai pensé que si je la faisais plus longue, cela gacherait tout l'effet tragique que j'avais réussi à obtenir (enfin je crois). Habituellement, je mets des titres en japonais mais là, celui là met venu tout de suite et c'est tellement rare, que je n'ai pas voulu le changer. Franchement, je sais que c'est mal de dire des compliments de ses propres oeuvres mais ... Je crois que je n'ai jamais été aussi fier qu'en réalisant Lover's letter ... J'aime la façon dont je termine, j'aime la façon dont j'ai fait parler Shaolan à partir du moment où il dit "j'ai tout perdu" ... A partir de là, je me suis senti transporter. Les derniers mots de Shaolan ...

LOVER'S LETTER

Je t’aimais … Oui, je t’aimais tellement. Tu étais la personne la plus importante pour moi, bien avant ma propre vie … Tu étais tellement importante que, si je pouvais te sauver, alors ça ne me dérangeait pas de perdre toute chance que tu puisses m’aimer à ton tour un jour … Du moment que tu survivais, peu m’importait d’être blesser ou que tu ne te souviennes plus de moi, même si je n’ai pas pu empêcher mes larmes de couler, ce soir là sous la pluie … Quand je me suis rendue compte que tu m’avais oublié pour de vrai et que les premiers mots que tu as prononcé à ton réveil était « qui êtes vous ». Tu ne savais plus qui j’étais mais moi, je ne pouvais pas m’empêcher de continuer à t’aimer … Ce n’était pas grave si tu ne te souvenais plus jamais de ce que nous avions vécu ensemble avant que tu perdes ton âme … Même si tu devais m’oublier à tout jamais, je continuerais à chercher tes plumes … Je les retrouverais toutes, pour te sauver, Sakura … Pour que tu retrouves tes souvenirs, pour qu'ils te reviennes et que tu puisses te souvenir de ton frère qui t’aimes tant … De ce pays qui a besoin de toi … Le pays de Clow … Là où j’ai vécu auprès de toi et où j’ai commencé à t’aimer … Difficile de ne pas être triste lorsque je me souviens des sourires que tu me faisais avant … Bien sur, tu continues de sourire … Tu souris toujours autant, toujours de la même façon … Mais maintenant, ça me fait mal … Parce que ce n’est plus pareil … Mais je me suis fais la promesse de ne pas être triste devant toi … Parce que tu es tellement importante pour moi, Sakura … Je ne veux pas t’inquiéter, même si c’est ce que je fais systématiquement, sans le vouloir … Mais mon amour pour toi restera toujours le même …
Mais j’ai tout perdu … Une fois que l’âme du véritable Shaolan m’a quitté, j’ai oublié mon amour pour toi … J’ai blessé Fye-san, j’ai affronté Kurogane-san et je t’ai fait pleuré … Je t’ai tellement fait pleurer Sakura … Pourras tu me pardonner ? Parce que je le sais … Même si mon âme et mon cœur m’ont quitté … Même si je ne suis plus qu’une coquille vide des sentiment qui se contente d’exécuter les ordres et de récupérer toutes les plumes, semant les morts sur mon passage … Je le sais Sakura … Même maintenant que je n’éprouve plus rien, je continue à t’aimer. Tu es celle qui me fait vivre …

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site